Bienvenue sur notre site.

Vous utilisez actuellement la version 6 d'Internet Explorer.


Ce site est optimisé pour des navigateurs plus récents (Internet Explorer 7 et versions supérieures).

Nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur, afin de pouvoir consulter librement notre site internet.

Vous avez la possibilité de télécharger gratuitement et installer la dernière version du navigateur Windows Internet Explorer sur votre ordinateur en suivant la procédure indiquée.
Cette opération ne vous prendra que quelques minutes.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour mettre à jour votre navigateur.

Qualité et gestion des risques

Accueil » Nos engagements » Qualité et gestion des risques

Nos équipes médicales, soignantes et administratives s’impliquent dans une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, notamment rythmée par la démarche de certification menée par les experts de la Haute Autorité de Santé (HAS). 

 

Voir les indicateurs
"satisfaction patients" et "certification de l'établissement"


Cette démarche est menée au sein de la clinique par un comité de pilotage, qui contribue à l’amélioration de la qualité de la prise en charge, la gestion des risques et la sécurité des soins. Cette démarche de certification est sanctionnée tous les 4 ans par un audit réalisé par la Haute Autorité de Santé (HAS).


Le service qualité gestion des risques veille à la sécurité de tous : patients et personnel de la clinique.

Consultez les 15 indicateurs de qualité de prise en charge et de tenue de dossier.

La gestion des risques est organisée sur deux niveaux :
- Gestion préventive : prévenir les risques avant qu’un danger n’apparaisse
- Gestion réactive : apporter des solutions afin d’éviter qu’un dysfonctionnement ne se réitère.

Il existe un référent en regard de chaque vigilance : matériovigilance, pharmacovigilance, infectiovigilance, hémovigilance, identitovigilance.

La matériovigilance a pour objet la surveillance des incidents ou risques d’incidents pouvant résulter de l’utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché. La matériovigilance comporte notamment le signalement, l’enregistrement, l’évaluation et l’exploitation des informations signalées dans un but de prévention.
La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation des médicaments et produits à usage humain mentionnés à l’article L.511-1, des produits mentionnés à l’article L.658-11 et des médicaments et produits contraceptifs mentionnés à l’article 2 du décret 69-104 du 3 février 1969.
L’infectiovigilance a pour objet la surveillance et la prévention du risque infectieux en lien avec les pratiques de soins. Un médecin infectiologue est chargé en lien avec le CLIN d’y veiller.
L'hémovigilance a pour objet la mise en œuvre de l’ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte du sang et de ses composants jusqu’au suivi des receveurs, en vue de recueillir et d’évaluer les informations sur les effets inattendus ou indésirables résultant de l’utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles et d’en prévenir l’apparition, ainsi que les informations sur les incidents graves ou inattendus survenus chez les donneurs. L’hémovigilance comprend également le suivi épidémiologique des donneurs.

La clinique dispose d’un dépôt de produits sanguins, comprenant une banque d’urgence vitale assurant une prise en charge optimale.

Des comités actifs pour la qualité de la prise en charge et la sécurité des soins

Le service qualité gestion des risques coordonne également les actions des différents comités qui travaillent activement pour améliorer la qualité de la prise en charge et la sécurité des soins.

CLAN (Comité de Liaison Alimentation et Nutrition)

Ce comité a pour mission de définir la politique d’amélioration de la prise en charge de l’alimentation et de la nutrition au sein de l’établissement.

 

 



CSTH (Comité de Sécurité Transfusionnel et d’Hémovigilance)

Ce comité assure la mise en œuvre du programme de sécurité transfusionnelle, organise le suivi et la veille sanitaire.

 

 



CLIN (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales)

Le CLIN a pour mission d’instaurer une politique de surveillance et de prévention de l’infection, conformément aux recommandations et connaissances scientifiques actuelles.

 Le CLIN ou IAS (Infections Associées aux Soins) de l’établissement, en collaboration avec l’infirmière hygiéniste, l’infectiologue et le médecin président du CLIN définit chaque année un programme d’action de lutte contre les infections nosocomiales dont les résultats sont évaluées dans un rapport annuel d’activité établi en présence d’un représentant des usagers. Il organise la prévention de la surveillance des infections nosocomiales  et participe aux enquêtes nationales. Il met en place des actions de formation des professionnels et d’information aux patients.


COMEDIMS (Comité du Médicament et des dispositifs médicaux stériles)

Ce comité participe à l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation est recommandée dans l’établissement.
Il coordonne les actions en matière de bon usage des médicaments en relation avec le CLIN.